Les progrès technologiques, oui, mais pas aux dépens de la santé et de l’environnement. NON à l’irradiation forcée. NON à l’arbitraire technologique. OUI au libre choix d’exposition.

Les sondages montrent que la majorité des Suissesses et des Suisses sont contre la technologie 5G pour des raisons sanitaires, environnementales, sécuritaires et démocratiques.

De nombreuses études et expériences internationales démontrent les atteintes biologiques causées par les rayonnements électromagnétiques.

Des scientifiques et des médecins du monde entier s’élèvent contre l’introduction de la téléphonie mobile 5G. Ils sont clairs : la 5G fait peser des risques sans comparaison avec ceux des technologies précédentes.

Nous avons besoin de solutions durables qui réduisent l’exposition aux rayonnements et les risques pour la population et l’environnement. Nous nous engageons pour cela.
STOP 5G. Maintenant ! Grâce à chacun et chacune d’entre nous.

Protestation contre les habitats à faible rayonnement

Nous n’avons pas à accepter que la 5G nous soit imposée sans égard à ses impacts éthiques, sanitaires, sécuritaires et environnementaux. Nous exigeons:

  • ... qu’un moratoire national soit introduit sans délai sur la technologie 5G jusqu’à ce qu’un nombre suffisant d’études scientifiques indépendantes aient été effectuées et aient conclu à l’innocuité de cette technologie.
  • … de refuser l’augmentation des valeurs limites actuelles de l’ORNI et de définir que les valeurs crête ne dépassent en aucun cas les limites actuelles (d’avant le 17 avril 2019).
  • … que la recommandation sur les mesures publiée par la Confédération (OFEV) ne soit pas modifiée de façon à permettre une augmentation du rayonnement au-delà des limites actuelles.
  • … une vraie sensibilisation par rapport au rayonnement actuel par le biais de campagnes de prévention.
  • … l’introduction d’un monitoring sanitaire concernant les effets des immissions causées par les émetteurs fixes de la téléphonie mobile.
  • … un encouragement à la recherche et au développement de nouvelles technologies biocompatibles pouvant remplacer les radiofréquences.
Switch The Language