Les progrès technologiques, oui, mais pas aux dépens de la santé et de l’environnement. NON à l’irradiation forcée. NON à l’arbitraire technologique. OUI au libre choix d’exposition. Les sondages montrent que la majorité des Suissesses et des Suisses sont contre la technologie 5G pour des raisons sanitaires, environnementales, sécuritaires et démocratiques. De nombreuses études et expériences internationales démontrent les atteintes biologiques causées par les rayonnements électromagnétiques. Des scientifiques et des médecins du monde entier s’élèvent contre l’introduction de la téléphonie mobile 5G. Ils sont clairs : la 5G fait peser des risques sans comparaison avec ceux des technologies précédentes. Nous avons besoin de solutions durables qui réduisent l’exposition aux rayonnements et les risques pour la population et l’environnement. Nous nous engageons pour cela. STOP 5G. Maintenant ! Grâce à chacun et chacune d’entre nous.

Discours

Hans-U.Jakob

Une installation est considérée comme acceptable si moins de 10% de la population est perturbée dans son bien-être. Hans-Ulrich Jakob. Ingénieur électricien IUT, président de Gigaherz.

Peter Schlegel

Nous exigeons des espaces de vie faiblement irradiés. Nous exigeons une pause de réflexion. Peter Schlegel. Ingénieur EPFZ en génie civil, expert en électrosmog, membre du comité de frequencia.

Andreas Sommer

Résolvons le problème de la 5G comme les pompiers éteignent ensemble un incendie! Personne ne nous demande qui l’on est mais tout le monde est heureux pour l’aide que lui apporte son voisin. Andreas S...

Jérome Meier

Au cours des 3 derniers mois, plus de 20’000 personnes ont faut usage de leur droit d’opposition et ont ainsi bloqué 100% de tous les permis de construire pour les nouvelles antennes. » Jérôme Meier....

Thomas Hardegger

Le débat public est nécessaire. Les opérateurs sont en train d’installer un nouveau réseau à un rythme effréné qui dépasse même les souhaits de l’économie et ceux de la majorité au Parlement. Thomas H...

Patricia Bechaalany

Pourquoi dans le domaine des ondes électro-magnétiques, les informations pour le consommateur sont totalement absentes alors que leur effets secondaires sont considérés comme fréquents? Patricia Becha...

Rebekka Meier

Pourquoi les opérateurs sont-ils autorisés à dépasser les valeurs limites? Rebekka Meier. Responsable Droit de la construction au sein de l‘association Schutz-vor-Strahlung et présidente de l‘associat...

Markus Durrer

Nous ne sommes pas des opposants hostiles à la technologie – nous sommes des femmes et des hommes responsables qui défendons des actions avec sagesse. Markus Durrer. Ingénieur, expert indépendan...

Deva

Où iront les EHS si les sources de rayonnements sont partout démultipliées par la 5G? Deva: Designer et artiste pluridisciplinaire, intolérante aux ondes (EHS), membre d’alerte.ch

Elidan Arzoni

Témoignage d’une personne en pleine santé qui a vu sa vie basculer le 18 avril 2019, jour de l’activation d’une antenne 5G, activation confirmée par Swisscom. Elidan Arzoni. Acteur et metteur en...

Cornelia Semadeni

La numérisation d’abord, les préoccupations ensuite ? Non ! Mieux vaut prévenir que guérir. » Cornelia Semadeni. Médecins en faveur de l’Environnement La numérisation d’abord, les pr...

Protestation pour des  espaces de vie faiblement irradiés

Nous n’avons pas à accepter que la 5G nous soit imposée sans égard à ses impacts éthiques, sanitaires, sécuritaires et environnementaux. Nous exigeons:

  • ... qu’un moratoire national soit introduit sans délai sur la technologie 5G jusqu’à ce qu’un nombre suffisant d’études scientifiques indépendantes aient été effectuées et aient conclu à l’innocuité de cette technologie.
  • … de refuser l’augmentation des valeurs limites actuelles de l’ORNI et de définir que les valeurs crête ne dépassent en aucun cas les limites actuelles (d’avant le 17 avril 2019).
  • … que la recommandation sur les mesures publiée par la Confédération (OFEV) ne soit pas modifiée de façon à permettre une augmentation du rayonnement au-delà des limites actuelles.
  • … une vraie sensibilisation par rapport au rayonnement actuel par le biais de campagnes de prévention.
  • … l’introduction d’un monitoring sanitaire concernant les effets des immissions causées par les émetteurs fixes de la téléphonie mobile.
  • … un encouragement à la recherche et au développement de nouvelles technologies biocompatibles pouvant remplacer les radiofréquences.

Projekt:
Nationale Kundgebung No. 2 in Bern

Organisation:
Frequencia

Datum:
Samstag, 21.09.2019

Switch The Language