Rester à la maison en période de coronavirus: Préserver sa santé – minimiser son exposition aux ondes

20. mars 2020 in Communiqués de presse

Paradoxe: Les travailleurs et travailleuses, les apprenant.e.s, les étudiant.e.s et les enfants resteront à la maison ces prochaines semaines pour se protéger du coronavirus –  mais ils affaiblissent par la même occasion leur système immunitaire s’ils transforment leur espace de vie et de télétravail en un piège irradié. Il est important de préserver au maximum notre domicile des ondes.

Déjà avant le coronavirus, 80% de nos communications mobiles avaient lieu à l’intérieur des bâtiments. Désormais, ce taux va facilement avoisiner les 100%. Or, il est bien connu que le rayonnement provenant de la communication sans fil met nos cellules sous stress. Plus la connexion de notre smartphone à l’antenne extérieure est mauvaise, plus l’appareil rayonne. L’exposition importante aux ondes cause non seulement des problèmes de concentration, des maux de tête et des troubles du sommeil, mais surtout un affaiblissement important de notre système immunitaire – ce qui devrait à tout prix être évité actuellement. Les enfants devraient bénéficier d’une protection toute particulière, leur corps en croissance étant encore plus vulnérable aux ondes.

Conseils pour aménager un foyer à faible irradiation

On découvre actuellement beaucoup de conseils pour travailler avec efficacité et concentration chez soi. Minimiser l’exposition aux ondes ne fait toutefois pas partie des recommandations dispensées. Il est pourtant facile d’améliorer considérablement la situation par de simples changements de comportement. Dans certains cas, il est nécessaire de compléter son équipement d’accessoires commandés en ligne. Voici les conseils principaux:

  • Pour les appels fréquents et de longue durée, éviter d’utiliser son smartphone et privilégier le réseau fixe au
    moyen d’un bon vieux téléphone filaire. Les personnes équipées pour cela peuvent aussi téléphoner par câble
    via l’ordinateur. N’utilisez le téléphone DECT sans fil que pour des appels brefs et occasionnels; ces appareils
    rayonnent en effet autant, voire plus que les téléphones portables.
  • Ne pas connecter son ordinateur à Internet avec le wi-fi, mais utiliser à la place un câble Ethernet pour le brancher
    au routeur (LAN). Ne pas oublier de désactiver la fonction wi-fi sur l’ordinateur et le bouton wi-fi sur le routeur.
    Les tablettes et de nombreux smartphones peuvent être reliés au routeur via un adaptateur spécial, ce qui permet
    de les utiliser en toute sécurité (mode avion, wi-fi désactivé).
  • Les personnes qui ne souhaitent ou ne peuvent pas renoncer au wi-fi ne devraient l’activer que pendant son utilisation. Il est surtout important de l’éteindre la nuit afin de bénéficier d’un sommeil régénérant.
  • D’autres sources de rayonnement évitables sont les souris, claviers, écouteurs, enceintes et luminaires, babyphones, lampes, imprimantes et téléviseurs avec connexion wi-fi ou Bluetooth. Attention: le wi-fi de nombreux modèles d’imprimantes et de téléviseurs récents ne peut être éteint qu’en tirant la prise.

La fibre optique au lieu de la téléphonie mobile

L’éventuelle saturation du réseau qui pourrait survenir en raison de l’accroissement général du télétravail pourrait servir d’argument pour renforcer et faciliter le déploiement de la 5G. Or, ceci aurait pour conséquence d’augmenter inutilement l’exposition aux ondes des humains, des animaux et de l’environnement – ce que de plus en plus de médecins et de parlementaires rejettent. Il serait bien plus efficace, sain et sûr d’accélérer et de renforcer le déploiement de la fibre optique pour tous les logements au moyen (FTTH; Fiber to the home) ainsi que d’optimiser l’infrastructure de téléphonie mobile au moyen d’une séparation de l’approvisionnement appelée Indoor-Outdoor.

Informations complémentaires
Allemand: Peter Schlegel 044 984 14 67 / 044 984 00 39
Français et anglais: Tamlin Schibler Ulmann 024 420 22 86 / 079 394 79 83
https://www.frequencia.ch/medienkontakte/

Switch The Language